De Infamiae Repudio

Publié le par Ivrel

Nous, cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, au nom du Souverain Pontife de notre Sainte Mère l’Eglise,

Conformément au décret d’excommunication « De Haeresis damnatione », qui concernait les moines schismatiques de l’abbaye de Tastevin, frappons d’
excommunication les membres du conseil artésienillégitimement au pouvoir après avoir fomenté une révoltedans la nuit du trois au quatre juillet de l’an de grâce MCDLVI.

Sont ainsi condamné, de par leur association aux cloaques tastevignasques,
Authentique,Beauziac, occupant actuellement la charge de Connétable d’Artois, Benestar,Entela,Korame, occupant actuellement la charge de Bailli d’Artois, Lokmar, occupant actuellement la charge de Procureur d’Artois, Niria, occupant actuellement la charge de Prévôt des maréchaux d’Artois, Pegas,TenaeetYeuxbleus83, occupant actuellement la charge de Commissaire au commerce d’Artois.

La sentence et ses conséquences prennent effet immédiat. Les mariages, baptêmes et autres sacrements délivrés par la Sainte Eglise sont dissous et annulés ; de ce fait, les droits nobliaux de transmission de titres sont retirés.

Ad Majorem Dei Gloriam

Donné à Rome le samedi V juillet de l’an de grâce MCDLVI de Notre Seigneur



Pour le Sacré Collège,
Aaron de Nagan, Camerlingue.

De Infamiae Repudio : De la répudiation de l’infamie

Commenter cet article